top of page

Arrêt de la contraception sous pillule.

Dernière mise à jour : il y a 6 jours


En octobre 2021, je prends la décision d'arrêter la pilule. Non pas pour une envie de fonder une famille immédiatement mais par conscience de détoxifier mon corps de toutes les hormones accumulées depuis plus de 10 ans.


Mes premières règles sont arrivés aux alentours de 13 /14 ans il me semble et pour être honnête, j'ai très peu de souvenir de mes cycles sans hormones. La pilule est alors arrivé au milieu de ma 16e année et a été mon moyen de contraception durant les 10 ans qui suivent. Au départ je ne prends pas conscience des effets secondaires et trouve ça plutôt pratique et peu contraignant. La seule contrainte que j'avais trouvée à l'époque était le fait de devoir renouveler ses ordonnances plusieurs fois par an ... et bien sûr il met parfois arriver d'attendre la dernière minute. Jade est toujours très bien organisé.


Les premiers effets secondaires sont arrivés finalement très vite, cela c'est déclenché quand ma gynécologue de l'époque, a décidé de me changer de pilule sans aucune raison particulière, alors la pilule que j'avais me convenait parfaitement. Je lui ai fait confiance, sauf que ce changement de contraceptif à alors engendrer un bouleversement dans mon corps et le 1er effet secondaire est apparu "des saignements entre mes règles " c'était quotidien.


Pour être honnête j'avais envie de maudire ma gynécologue ! Imaginez-vous, déjà avoir ses règles une fois par mois ce n'est pas l'éclate, mais avoir, des saignements régulièrement c'était vraiment très contraignant. Cette histoire à bien durée 4/5 ans avec 3 changements de pilules entre-temps, je n'en pouvais plus ! Nous sommes alors partie sur une pilule microdosée et mon corps petit à petit c'est acclimaté et régulé au bout de 6/7 ans de pilule. Mais bon j'ai très bien compris à ce moment-là que mon corps et la pilule ce n'était pas l'amour fou. Mais j'ai continué ... par facilité.


Les deux dernières années, je la prenais vraiment avec dégoût, il m'arrivait parfois de ne plus être super régulière dans ma prise de pilule. Ma tête me disait de la prendre car je n'avais pas de projet bébé et mon corps me disait stop je n'en peux plus! Je suis en overdose, ça était assez compliqué cette période, c'était un véritable dilemme entre mon corps et mon esprit. J'étais assez tiraillé.


Je retardais l'échéance car finalement aucun autre moyen de contraception ne me convenait à 100 % , pour moi c'était faire un choix entre la peste ou le choléra, donc je me disais autant resté avec ce que j'ai. Puis un jour, à la fin de ma plaquette je me suis sentie prête à sauter le pas et à changer mon moyen de contraception. Vous verrez prochainement quel moyen j'ai choisi et comment cela c'est passé pour moi dans mon prochain post.


A très vite,

Jade





27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Non plus sérieusement, allez on part sur une petite introspective sur ce qu'on peut trouver sur le marché : Contraception hormonale : - Le stérilet hormonal - L'implant contraceptif - Le patch contrac

bottom of page